La révocation de l’édit de Nantes et ses conséquences (1685-1700)

En octobre 1685, Louis XIV signe l’édit de Fontainebleau qui révoque l’édit de Nantes. Il interdit tout exercice de la religion protestante et toute émigration des protestants. Les pasteurs, eux, ont quinze jours pour se convertir ou s’exiler.

Il s’ensuit des départs clandestins vers des pays de Refuge et des conversions mais celles-ci ne sont pas toujours sincères : des nouveaux convertis se soustraient aux obligations catholiques et se réunissent dans des assemblées clandestines. La répression s’organise.

Commencer le parcours

Commencer le parcours