La Réforme et la Bible

Comme tous les chrétiens, les Réformateurs reconnaissent l’autorité souveraine de la Bible en matière de foi. Le principe réformateur du « sola scriptura » (l’Écriture seule), conduit à dégager la Bible de l’interprétation de l’Église.

Dans l’Ancien Testament, les protestants retiennent les livres présents dans la Bible hébraïque.

Pour rendre la Bible compréhensible par tous, les Réformateurs entreprennent de traduire ou de faire traduire la Bible en langues vernaculaires. Luther traduit la Bible en allemand, tandis que les protestants francophones disposent de la bible d’Olivetan.

Des sociétés bibliques sont crées pour faire imprimer et diffuser des bibles à  prix bas.

Commencer le parcours

Commencer le parcours

p
u
b
l
i
c
i
t
e