Temple des Batignolles

En 1834, à l’initiative du pasteur libéral Athanase Coquerel, un premier temple en bois est construit, sur le boulevard des Batignolles, dans une zone en développement hors des limites du Paris de ce temps.

  • Temple des Batignolles
    Temple des Batignolles © Thibault Godin

En 1895, il fallait remplacer le bâtiment existant devenu trop étroit. Le pasteur Louis Vernes fait construire un nouveau temple avec un grand clocher au même emplacement sur les plans de l’architecte Félix Paumier. La façade en pierre est de style néo-roman. L’édifice devait pouvoir accueillir 1000 personnes. Les murs intérieurs, en briques, s’appuient sur des linteaux métalliques, un procédé souvent utilisé à l’époque, notamment à l’Église Sainte-Clotilde et à Notre-Dame du Travail.

En 1872, le temple est coupé par un plancher horizontal à mi-hauteur, permettant l’aménagement de salles au rez-de-chaussée sous la salle de culte.

En 1898, le temple est doté d’un orgue à transmission mécanique réalisé par Joseph Mercklin.

Aujourd’hui la paroisse réformée des Batignolles est rattachée à l’Église protestante unie de France. Elle est bien intégrée dans un milieu multiculturel. La paroisse organise tous les ans une Nuit blanche au cours de laquelle plusieurs pasteurs viennent donner de courtes prédications.

Temple des Batignolles

44 Boulevard des Batignolles, 75017 Paris, France

Itinéraire vers ce lieu

Avancement dans le parcours

Parcours associés

Au hasard des notices