Témoignage d’un pasteur
de l’Église Réformée

Parcours personnel

C. est issu d’une famille protestante (bien que sa mère soit de tradition russe orthodoxe) et s’est engagé très tôt dans le protestantisme.

Ancien de l’École Polytechnique, après avoir obtenu un doctorat aux États-Unis, il exerce des responsabilités dans diverses entreprises. Marié, père de quatre enfants, il décide à plus de 50 ans de faire sa théologie, pour répondre à sa « vraie vocation ».

Après ses études de théologie faites à l’I.P.T (Institut Protestant de Théologie), il est « pasteur proposant » dans une paroisse parisienne. Il se spécialise dans l’accompagnement spirituel ; il fait lui-même partie de la « Fraternité spirituelle des Veilleurs ». L’accompagnement spirituel en tant que ministère pastoral est le sujet de sa maîtrise de théologie.

La paroisse, le cahier des charges du pasteur

C. est nommé en 2004 pasteur d’une paroisse qui comporte deux lieux de culte et dispose de deux pasteurs. Il y a 700 familles avec une quarantaine d’enfants, d’origine sociale variée ; plusieurs ethnies dont une communauté malgache assez nombreuse.

L’Association d’Entraide occupe 60 bénévoles qui assurent des repas pour la banque alimentaire et des cours de français pour les adultes.

Le pasteur C. a les missions suivantes :

  • Assurer le culte une fois toutes les 3 semaines, le catéchisme et les actes pastoraux : baptêmes, mariages, obsèques.
  • Pratiquer l’accompagnement spirituel des paroissiens : cela implique de faire ou de recevoir des visites.
  • Être le référent du service d’Entraide qui doit avant tout témoigner de l’Évangile.
  • Diriger le parcours « Alpha » formation évangélique ouverte à tous, comportant un cycle de 11 semaines de cours (chaque séance étant suivie d’un dîner d’échanges), plus une retraite. Il y a deux cycles par an. Ces cours qui fonctionnent grâce au « bouche à oreilles » attirent environ 15 personnes par cycle et peuvent déboucher sur un baptême ou un « accueil liturgique ». Depuis 2 ans et demi : 6 baptêmes ont eu lieu dans ce cadre.
  • Assurer l’aumônerie de la Maison d’arrêt de la ville et faire des visites en cellule.
  • Assurer l’accompagnement spirituel d’une section des Entrepreneurs et dirigeants chrétiens de la ville, ces réunions sont mensuelles.

Le pasteur C. est membre du Conseil Régional (Région Est) de l’Église Réformée et membre du C.I.R.P.E. (Coordination interrégionale pour l’Évangélisation). Il préside un culte annuel avec les autorités de la ville et prend en charge de nombreux échanges œcuméniques. Mais le pasteur doit aussi, cela fait partie de sa mission, se reposer, se ressourcer, faire éventuellement une retraite.

Les peines de la vie du pasteur

C. éprouve de la difficulté à partager son temps entre vie professionnelle et vie familiale, en particulier d’assurer une présence auprès de ses enfants.

Il a aussi parfois du mal à assumer le fardeau -qui peut être très lourd – de ceux qui viennent à lui pour un accompagnement spirituel ; « c’est souvent dans les familles que les blessures sont les plus profondes. Il importe dans ce cas de savoir s’en décharger dans la prière ».

Ne pas se laisser déborder par les tâches administratives : il y a dans cette paroisse une secrétaire à mi-temps.

Les joies

C. vit une excellente entente et une vraie complémentarité avec l’autre pasteur.

Un très bon accord avec le Conseil presbytéral et le Président du Conseil Régional.

Voir des « mieux » chez les personnes qui sont dans la peine ; les voir surmonter angoisses et dépression, grâce en particulier à l’accueil de la communauté, où ils savent qu’ils sont dans un lieu de gratuité et de non jugement.

Partager la joie de ceux qui découvrent la foi et demandent un approfondissement ou un engagement.

Perspectives et souhaits

C. souhaite rester dans ce poste pastoral au-delà des 5 années habituelles pour un premier poste, pour pouvoir s’engager dans des projets qui dépassent ce calendrier : en particulier développer l’évangélisation de la région.

Il ne souhaite pas anticiper la suite de son parcours…

Notices associées

Au hasard des notices