Sedan (Ardennes)

Dès 1562, Robert de la Marck, duc de Bouillon et prince souverain de Sedan, et sa femme Françoise de Bourbon, adoptent la religion réformée. Leur fille Charlotte de la Marck et son époux Henri de la Tour d’Auvergne font construire, en 1593, le temple de Sedan.

Le Temple neuf

  • Sedan (08), temple du XVI<sup>e</sup> siècle, devenu église Saint-Charles
    Sedan (08), temple du XVIe siècle, devenu église Saint-Charles © Collection privée

Dans la ville et les vingt villages constituant la principauté qui ne sera rattachée à la France qu’en 1642, entre la Meuse, les frontières de Belgique et du Luxembourg, de nombreux protestants s’installent ou se réfugient après la Saint-Barthélemy.

Le culte est d’abord célébré à l’hôtel-Dieu Mirbrych (disparu) puis au premier étage de la halle. L’église catholique de Saint-Laurent (détruite en 1799) sert à des services de simultaneum. En 1593, le duc et sa femme décident de faire construire un grand temple dit le Temple neuf.

L’édifice se présente comme un grand rectangle à angles coupés. La charpente est soutenue par six colonnes latérales. Sur chaque travée sont édifiées des tribunes à demi surélevées. L’édifice est éclairé par quatre grandes baies vitrées. La chaire occupe le centre de la nef. Un petit clocheton et une tour à horloge surmontent le chevet.

En 1642, Sedan est rattaché à la France : le temple est transformé en église catholique. Un chœur et deux chapelles latérales lui sont ajoutés : elle devient l’église Saint-Charles.

Les cultes étant interdits pendant 100 ans, les cultes de simultaneum dans l’église Saint-Laurent sont abandonnés.

Ce n’est qu’en 1803 que Napoléon remettra aux protestants l’église du Couvent des Filles de la Propagation de la Foi, construit en 1669, qui servait de prison pour les jeunes filles réformées à partir de 1669, et deviendra alors le temple protestant jusqu’en 1896.

le Temple Goulden

  • Intérieur du Temple Goulden à Sedan (08)
    Intérieur du Temple Goulden à Sedan (08) © R. Laurent

Le Temple Goulden construit au XIXe siècle L’église du Couvent des Filles de la propagation de la Foi construite en 1669, où les jeunes filles protestantes étaient emprisonnées, est remise par Bonaparte aux protestants et devient en 1803 temple protestant jusqu’en 1896. Elle sera alors démolie par le pasteur Goulden qui fera édifier le temple actuel en style romano byzantin.

Sedan (Ardennes)

Bibliographie

  • Livres
    • DUBIEF Henri et POUJOL Jacques, La France protestante, Histoire et Lieux de mémoire, Max Chaleil éditeur, Montpellier, 1992, rééd. 2006, p. 450
    • LAURENT René, Promenade à travers les temples de France, Les Presses du Languedoc, Millau, 1996, p. 520
    • REYMOND Bernard, L’architecture religieuse des protestants, Labor et Fides, Genève, 1996

Notices associées

Au hasard des notices