Sainte-Croix-Vallée-Française (Lozère)

La chapelle de la Boissonnade consacrée à la Vierge Marie en 1063 devient temple protestant aux environs de 1560.

Le plus ancien édifice de Lozère

  • Temple de la Boissonnade à Sainte-Croix-Vallée-Française (Lozère)
    Temple de la Boissonnade à Sainte-Croix-Vallée-Française (Lozère) © O. d'Haussonville

De style roman, construite en fradonite noire, ou granit noir des Cévennes, cette petite chapelle à nef et abside est couverte de lauzes, et surmontée d’un clocheton et de sa cloche. Elle sert au culte protestant dès le XVIe siècle.

À la Révocation de l’Édit de Nantes, le temple est récupéré par les catholiques. Le clocher disparaît. La chapelle est incendiée par les Camisards en 1702, lors d’une expédition punitive. Les murs et les voûtes résistent.

En 1796, l’église est vendue comme bien national. Elle sera affectée au culte protestant après le Concordat. Ce bâtiment est aujourd’hui le plus ancien de la Lozère.

Sainte-Croix-Vallée-Française (Lozère)

Sainte-Croix-Vallée-Française

Itinéraire vers ce lieu

Bibliographie

  • Livres
    • DUBIEF Henri et POUJOL Jacques, La France protestante, Histoire et Lieux de mémoire, Max Chaleil éditeur, Montpellier, 1992, rééd. 2006, p. 450
    • LAURENT René, Promenade à travers les temples de France, Les Presses du Languedoc, Millau, 1996, p. 520
    • REYMOND Bernard, L’architecture religieuse des protestants, Labor et Fides, Genève, 1996

Notices associées

Au hasard des notices