Révocation de l’Édit de Nantes

Décidée par Louis XIV, cette révocation le 22 octobre 1685 entraîne une répression accrue des protestants (condamnation à mort ou aux galères, conversion forcée…). Elle amplifie l’émigration des protestants français vers les pays européens dits du Refuge (Prusse, Angleterre, Suisse, Pays-Bas).

Notice : L’Édit de Fontainebleau ou la Révocation (1685)

Au hasard des notices