Qui est Martin Luther ?

Luther est un moine, professeur de théologie. Il critique les pratiques de l’Église catholique, comme la vente des indulgences, qu’il trouve contraires à l’enseignement de la Bible. Excommunié en 1521 par le pape Léon X, il est protégé par le prince allemand, Frédéric le Sage. Grâce à ce protecteur, il peut développer ses idées réformatrices et constituer en Allemagne les bases des premières Églises protestantes. Ses idées se répandent très vite en Europe, notamment grâce à l’imprimerie.

Luther est le pionnier de la Réforme
Qui est Martin Luther ? (1) © © E. Ferron

Le moine Luther devient réformateur

  • Luther (1483-1546)
    Luther (1483-1546) © Musée Calvin de Noyon

Martin Luther est né le 10 novembre 1483 en Allemagne, à Eisleben. Il étudie le droit à Erfurt. En 1505, pris dans un orage très violent, il fait le vœu de se faire moine s’il échappe à la foudre.

Il entre alors au couvent des moines augustins. Il est ordonné prêtre en 1507 et devient docteur en théologie en 1512. Il part alors enseigner la théologie à Wittenberg, ville du prince Frédéric le Sage. Luther n’est plus d’accord avec les pratiques de l’Église catholique et il commence à la critiquer très ouvertement à partir de 1517, à cause du commerce des indulgences. En effet, les indulgences sont présentées comme si, en les achetant, on pouvait échapper au purgatoire. En réalité, elles servent à financer la construction de la basilique Saint-Pierre à Rome.

L’étude de la Bible change sa vision de l’Église

  • Luther à la Wartburg
    Luther à la Wartburg © S.H.P.F.

Luther est excommunié par le pape Léon X en 1521. Il est convoqué par l’empereur Charles Quint à la diète de Worms, qui le met au ban de l’Empire. Le protecteur de Luther, le prince Frédéric le Sage, le fait alors enlever, pour l’installer au château de la Wartburg. Là, Luther peut continuer son travail d’étude et de traduction de la Bible. Pendant ce temps, à Wittenberg, des partisans de Luther veulent aller plus loin dans la réforme de l’Église : ils s’en prennent aux prêtres et saccagent des églises. Luther intervient pour calmer les esprits.

Puis, en 1525, de nombreux paysans se révoltent en Allemagne du Sud au nom des idées de Luther. Celui-ci demande aux princes d’agir pour restaurer la paix civile. Cette guerre des paysans est un épisode sanglant.

Toujours en 1525, Martin Luther, qui n’est plus moine depuis 1521, se marie avec une ancienne religieuse : Catherine de Bora. Ils ont six enfants.

Luther étudie beaucoup la Bible
Qui est Martin Luther ? (2) © E. Ferron

Les idées de Luther commencent à diviser l’Europe

  • Luther (1483-1546) - Eglise des Billettes (75)
    Luther (1483-1546) - Eglise des Billettes (75) © O. d'Haussonville

Les idées de Luther gagnent du terrain. Peu à peu, elles aboutissent à la confession d’Augsbourg, qui est présentée à Charles Quint en 1530. L’empereur la refuse, il veut que tout le monde revienne vers l’Église catholique. Mais c’est trop tard, plusieurs princes allemands sont déjà acquis aux thèses de Luther, lesquelles vont s’étendre dans l’Europe de la Renaissance.

Elles conquièrent notamment les souverains des pays scandinaves et anglo-saxons, et se développent en France malgré l’opposition du roi.

Luther meurt en 1546 : il est considéré comme le père du protestantisme et reconnu comme l’un des plus grands théologiens de son temps.

Découvre Jean Calvin dans la prochaine notice
Qui est Martin Luther ? (3) © E. Ferron

Bibliographie

  • Documents
    • Martin Luther (document destiné aux enseignants) | Fichier

Parcours associés