Place du Coq

La place du Coq garde le souvenir du temple de la Grande Boucherie et du temple neuf.

  • Emplacement du temple neuf, place du Coq à Montauban (Tarn-et-Garonne)
    Emplacement du temple neuf, place du Coq à Montauban (Tarn-et-Garonne) © Collection privée
  • Le temple de la Grande Boucherie

Il occupait une partie de la place et du palais de justice et était en service en 1565, comme en témoigne une facture réglée le 2 avril de cette année, au menuisier qui a installé les bancs.

  • Le temple neuf

Le temple de la Grande Boucherie se révélant trop petit pour recevoir tous les fidèles, un projet d’agrandissement de 1607 fut réalisé en 1615, par annexion d’une partie de l’hôpital Lautié. Des achats permirent cette opération d’urbanisme par remodelage du quartier. La construction fut confiée à l’architecte Levesville qui travaillait à la construction de la place Nationale. Le temple fut condamné à être démoli par arrêt du 29 octobre 1664. Il n’en reste rien à l’exception de la reproduction d’un dessin, mais avec des réserves du fait de la disparition du document original et surtout d’après le descriptif du bail à besogne signé entre les Consuls et l’architecte. Un temple construit à Cassel (Allemagne) par des émigrés protestants se serait inspiré de l’architecte du temple neuf.

Place du Coq

Place du Coq, Montauban, France

Itinéraire vers ce lieu

Parcours associés

Au hasard des notices