Paix d’Alès

Après trois guerres de religion, la paix d’Alès retire les places de sûreté aux protestants, mais confirme leur droit à l’exercice du culte, dans le cadre de l’édit de Nantes.

Notice : Les dernières guerres de religion (1621-1629)

Au hasard des notices