Musée de la France protestante de l’ouest

À 12 km au sud-ouest de Pouzauges, sur la commune de Monsireigne, au lieu-dit « Le Bois-Tiffrais » (ou Tiffray), la Société d’histoire du protestantisme français a organisé un musée dans le logis. Presque toujours demeure de réformés depuis le XVIe siècle, il a été transformé totalement en « château à la française » à la fin du XIXe siècle.

L'ancienne demeure réformée devient musée

  • Bois-Tiffrais (85)
    Bois-Tiffrais (85) © R. Laurent

C’est en 1945, que Madame Bage lègue, en souvenir de son fils, l’ensemble du domaine à la Société d’histoire du protestantisme français (SHPF) sous le nom de « Fondation Philippe Bage ».

Deux salles retracent quatre siècles de protestantisme qui ont marqué très tôt l’ouest de la France (Calvin est à Poitiers dès 1534). L’impact des chefs réformés comme Condé est affirmé pendant les guerres de Religion, puis, avec l’édit signé à Nantes, l’apparition des places de sûreté comme Niort et Fontenay. Le siège de La Rochelle assiégée par Richelieu est évoqué, ainsi que les terribles dragonnades qui précèdent ici la Révocation laquelle entraîne l’exil de plus de 100 000 réformés. Tandis que d’autres protestent de leur foi et réorganisent l’Église avant même que l’Édit de Tolérance (1787), puis les accords du Concordat (1802), les rétablissent dans leurs droits civiques et religieux. Enfin la partie réservée au XIXe siècle évoque l’intégration progressive des communautés locales à la société française.

L’histoire est évoquée à partir de documents iconographiques (plan de La Rochelle avant le siège), de photographies, de cartes établies avec beaucoup de précision par le premier et très érudit conservateur du musée : le pasteur Paul Romane. Mais l’histoire est aussi évoquée par :

  • des ouvrages : Bibles et psautiers du XVIe à nos jours, ouvrages de controverses ou de théologie, œuvres des maîtres de la célèbre Académie de Saumur ;
  • des manuscrits : actes établis au Désert et registres de consistoires comme l’acte de consécration du pasteur Poignard en 1760 ;
  • des objets enfin : chaires à prêcher et coupe de communion du Désert, jetons de La Rochelle, méreaux et moules à méreaux, objets plus domestiques attestant la vie du château ou du long ministère du pasteur Germain qui réorganisa l’Église au moment du Réveil, au XIXe siècle.

Dans une pièce adjacente, un spectacle audiovisuel retrace, d’après son Journal, les tribulations de l’instituteur Jean Migault et des siens de 1685 à 1688.

Le hall d’entrée et le palier du premier étage sont aménagés pour l’accueil des visiteurs qui disposeront d’un certain nombre d’ouvrages sur la question, dont la série complète des bulletins de la SHPF. L’œuvre monumentale du Pasteur Rivierre sur les protestants poitevins peut également y être consultée.

Un vaste parking, des aires de pique-nique ombragées permettent de profiter au mieux de la visite.

Musée de la France protestante de l’ouest
Château du Bois-Tiffrais
Le Bois-Tiffrais
F-85110 Monsireigne
Tél. +33 (0) 2 51 66 41 03
Contact : bois-tiffrais@live.fr

Musée de la France protestante de l’ouest

Château du Bois-Tiffrais - 85110 Monsireigne

Itinéraire vers ce lieu

Auteur : Musée de la France protestante de l'ouest

Bibliographie

  • Sites
    • Site du Musée de la France protestante de l’ouest | Lien
    • Association pour la sauvegarde des cimetières familiaux protestants | Lien

Notices associées

Au hasard des notices

p
u
b
l
i
c
i
t
e