Frédéric le Sage (1463-1525)

Le duc, prince électeur de Saxe, Frédéric le Sage, a toujours protégé Luther contre les condamnations du pape et les attaques de l’empereur Charles Quint.

Le protecteur de Luther

  • Luther à la Wartburg
    Luther à la Wartburg © S.H.P.F.

Frédéric III, dit le Sage, fils d’Ernest de Saxe et d’Élisabeth de Bavière, est né à Torgau en 1463. Il devient duc de Saxe et prince électeur du Saint-Empire romain germanique à la mort de son père en 1486.

Il fonde en 1502 l’université de Wittenberg où Luther et Melanchton ont étudié puis enseigné la théologie.

Frédéric le Sage joue un rôle important lors de l’élection de l’empereur après la mort de Maximilien 1er en 1519 : il avait été lui-même pressenti par le pape pour monter sur le trône impérial. Mais, pour éviter un possible succès de François 1er, il se rallie à la candidature de Charles d’Espagne, le futur Charles Quint. Frédéric le Sage avait obtenu du futur empereur qu’il élargisse les responsabilités des princes au sein de leurs propres juridictions comme de l’empire.

Frédéric le Sage soutient Luther contre le pape et l’empereur. Après la diète de Worms, devant laquelle Luther avait comparu en 1521, il le fait enlever pour le mettre en sécurité dans son château de la Wartburg.

Frédéric le Sage est le premier prince de l’empire à devenir protestant. Il meurt en 1525.

Avancement dans le parcours

Notices associées

Parcours associés

Au hasard des notices