François Haerter (1797-1874)

Un protestant militant

  • François Haerter (1797-1874)
    François Haerter (1797-1874) © Mours

Pasteur luthérien à Strasbourg, il incarne le Réveil coloré d’une nuance piétiste. Homme d’action, il participe à la création de nombreuses œuvres ou sociétés, dont La Société Évangélique de Strasbourg (1834) qui édite et diffuse la Bible, et déploie une action en mission intérieure, en particulier dans les milieux ouvriers. Il fonda en 1842 une maison de diaconesses, se consacrant aux activités scolaires, crèches, garde-malades, soupes populaires, l’établissement des diaconesses ayant ultérieurement la charge de l’hôpital municipal de Mulhouse. En 1856 un hôpital est fondé à Guebwiller. Les autres œuvres sont la Société biblique, la Société des Missions Évangéliques, l’Union Chrétienne de Jeunes Gens. Fidèle à l’Église officielle, à sa chaire du Temple Neuf, son influence fut importante, car il avait réussi à retenir dans l’Église les milieux piétistes de Strasbourg, dont de nombreux membres éminents développèrent les œuvres sociales dans tout l’Alsace.

Notices associées

Au hasard des notices