Chamerolles (Loiret)

Entre Pithiviers et Orléans : une chapelle huguenote dans le château de Lancelot du Lac, seigneur de Chamerolles.

Un culte protestant dans un château privé

  • Château de Chamerolles (45)
    Château de Chamerolles (45) © V.M.F.

Ce château, a été construit par Lancelot Ier du Lac, qui épouse en secondes noces Louise de Coligny, sœur du maréchal de Châtillon, père de l’amiral Gaspard II de Coligny. Proche de Louis XII, il fut gouverneur d’Orléans. Son petit-fils Lancelot Dulac, rallie le protestantisme dès le début des guerres de religion (1562). Il commande la compagnie personnelle de l’amiral. La Chapelle de Chamerolles sert de lieu de culte.

Entouré de douves et d’un jardin Renaissance, ce château a été acquis récemment par le département du Loiret.

Le château de Chamerolles est une étape marquante de l’itinéraire historique du protestantisme au nord de la Loire, au même titre que Châtillon-Coligny.

La chapelle

  • Décalogue du château de Chamerolles (Loiret)
    Décalogue du château de Chamerolles (Loiret) © Collection privée

Au cours de travaux de restauration dans la chapelle, en 1989, sous un tableau représentant l’Assomption de la Vierge a été retrouvé le texte des Tables de la Loi, écrit en lettres d’or sur fond bleu, ainsi que des traces de la prière dominicale et du symbole des apôtres, version huguenote (« la sainte église universelle »).

Cette chapelle servit de lieu de culte à l’Église réformée de Chillieurs-aux-Bois.

Chamerolles (Loiret)

Chamerolles, loiret

Itinéraire vers ce lieu

Bibliographie

  • Livres
    • DUBIEF Henri et POUJOL Jacques, La France protestante, Histoire et Lieux de mémoire, Max Chaleil éditeur, Montpellier, 1992, rééd. 2006, p. 450
    • LAURENT René, Promenade à travers les temples de France, Les Presses du Languedoc, Millau, 1996, p. 520
    • REYMOND Bernard, L’architecture religieuse des protestants, Labor et Fides, Genève, 1996

Notices associées

Au hasard des notices