Cartes – XVIIe siècle

Au XVIIe siècle en France, l’Église protestante est reconnue légalement par l’édit de Nantes (1598) qui rétablit la paix après 40 ans de guerres civiles. Celle-ci, qui comptait deux millions de protestants en 1562 et n’en a plus qu’un million au début du XVIIe siècle, tente alors de s’organiser.

Sous Louis XIII, les guerres de religion reprennent en 1621 et se poursuivent de façon sporadique jusqu’en 1629 (paix d’Alès).

De nombreux protestants émigrent hors de France dès avant le grand flux qui suit la Révocation de l’édit de Nantes (1685).

Délimitations des provinces et des colloques réformés en 1660
Délimitations des provinces et des colloques réformés en 1660 © Musée Virtuel du Protestantisme
Centres importants des protestants en France au XVII<sup>e</sup> siècle
Centres importants des protestants en France au XVIIe siècle © Musée du Désert
Le Sud-Ouest protestant au XVIIe siècle
Le Sud-Ouest protestant au XVIIe siècle © Musée Virtuel du Protestantisme
Guerres de religion sous Louis XIII
Guerres de religion sous Louis XIII © Musée Virtuel du Protestantisme
Fin des hostilités : la Paix d'Alès (1629)
Fin des hostilités : la Paix d’Alès (1629) © Musée du Désert
Siège de la Rochelle (août 1627-octobre 1628)
Siège de la Rochelle (août 1627-octobre 1628) © Musée Virtuel du Protestantisme
Les places de sûreté du parti protestant entre 1598 (édit de Nantes) et 1629 (Paix d'Alès)
Les places de sûreté du parti protestant entre 1598 (édit de Nantes) et 1629 (Paix d’Alès) © S.H.P.F.
Principaux lieux de refuge
Principaux lieux de refuge © Musée du Désert
Carte des grandes migrations acadiennes aux XVIIe et XVIIIe siècles
Carte des grandes migrations acadiennes aux XVIIe et XVIIIe siècles © Les Amitiés Acadiennes
L'île Sainte-Croix, un refuge d'Acadie au XVIIe siècle
L'île Sainte-Croix, un refuge d'Acadie au XVIIe siècle © Musée Virtuel du Protestantisme

Notices associées

Au hasard des notices