Autres lieux de mémoire autour de Paris

Le Château d'Écouen (Val-d'Oise)

  • Château d'Écouen
    Château d'Écouen © S.H.P.F.

Le château est construit pour le connétable Anne de Montmorency, du parti des Guise qui soutient la politique répressive d’Henri II.

En 1559, l’édit d’Écouen est funeste aux protestants.

La sœur du connétable, Louise de Montmorency épouse Gaspard I de Coligny, maréchal de Châtillon. Elle est la mère de trois Coligny, Odet, futur cardinal et évêque de Beauvais, Gaspard II l’amiral, le cadet François d’Andelot, colonel général de l’infanterie.

Le sculpteur protestant Jean Goujon participe à la décoration du château.

Parmi les collections du château, on peut voir des tapisseries illustrant les guerres de religion et des tentures brodées venant des collections de Sully, des œuvres du céramiste protestant Bernard Palissy.

Château de Sainte-Geneviève des Bois

Les ruines de ce château, sur sa motte féodale, rappellent le souvenir de Jean de Beauvais, sire de Briquemault, capitaine huguenot fidèle de l’amiral de Coligny. Livré au Parlement de Paris par Charles IX, il est exécuté en place de Grève quelques semaines après la Saint-Barthélemy (1572).

Le Château du Plessis-Mornay

  • Château du Plessis-Mornay (78)
    Château du Plessis-Mornay (78) © S.H.P.F.

Anciennement Plessis-Marly, cette demeure appartint à Philippe Duplessis-Mornay, diplomate, théologien calviniste, gouverneur de Saumur.

Château Landon

Devant l’autel de l’église Notre-Dame, une plaque de marbre noir rappelle un triste épisode des horreurs de la guerre de religion de 1567.

Bibliographie

  • Livres
    • DUBIEF Henri et POUJOL Jacques, La France protestante, Histoire et Lieux de mémoire, Max Chaleil éditeur, Montpellier, 1992, rééd. 2006, p. 450
    • LAURENT René, Promenade à travers les temples de France, Les Presses du Languedoc, Millau, 1996, p. 520
    • REYMOND Bernard, L’architecture religieuse des protestants, Labor et Fides, Genève, 1996

Notices associées

Au hasard des notices