Ancienne maison Gargoulleau (22 rue Gargoulleau)

  • La Rochelle, ancienne maison Gargoulleau
    La Rochelle, ancienne maison Gargoulleau © Musée Rochelais d'Histoire Protestante

Cette porte était autrefois vraisemblablement celle de la salle Gargoulleau, un des premiers lieux de culte des protestants, appartenant à une famille gagnée de bonne heure à la Réforme qui a joué un rôle important dans l’histoire de la ville.

Devenus rapidement trop nombreux pour « s’enserrer en maisons privées », les réformés rochelais ont eu d’abord beaucoup de peine à trouver des locaux assez vastes pour leurs réunions. En 1561-1562, ils occupent provisoirement les salles Saint-Michel et Gargoulleau, puis, en alternance avec les catholiques, les églises Saint-Sauveur et Saint-Barthèlemy. Par la suite, ils se rassemblent dans la Pré Maubec, conformément à l’édit de janvier 1563 qui n’accorde l’exercice public du culte que dans les faubourgs.

En juillet 1563, ils obtiennent du roi l’autorisation officielle d’occuper les salles Saint-Michel et Gargoulleau qui sont aménagées avec des bancs. C’est l’époque des conversions massives au protestantisme : dans la seule salle Gargoulleau, 1659 baptêmes sont célébrés de 1563 à 1566.

Parcours associés

Au hasard des notices