Peintures du XIXe siècle

Dans l’abondante production française du XIXe siècle, quatre peintres protestants laissent une trace intéressante.

Les portraits d'Ary Scheffer (1795-1858)

  • Ary Scheffer, François Guizot (1787-1874) © Collection privée
  • Ary Scheffer, Elizabeth, Sophie , mother of Guizot (1787-1874) © Collection privée
  • Ary Scheffer, Hélène de Mecklembourg ( died in 1858) © S.H.P.F.
  • Calvin, by Ary Scheffer © Musée Calvin

Les portraits de celui qui fut le professeur de dessin des enfants du Duc d’Orléans, futur Louis-Philippe, portent la marque d’un grand classicisme, alors que ses tableaux historiques présents dans de nombreux musées le rattachent plutôt au mouvement romantique.

Les peintures de Frédéric Bazille (1841-1870)

  • F. Bazille, the oleanders © Collection privée

Les œuvres de ce protestant montpelliérain inondées de la chaude lumière de son Languedoc natal sont proches des tableaux impressionnistes de Monet, Renoir, Sisley, dont Bazille est l’exact contemporain. Mais sa mort dans les premiers jours de la guerre de 1870 interrompt brutalement une carrière prometteuse.

Les peintures de Félix Vallotton (1865-1925)

  • Félix Vallotton (1865-1925), A woman sewing © Musée d'Art Moderne de Troyes

Les œuvres de cet artiste issu de la bourgeoisie protestante suisse, le rattachent au mouvement NABI. Valloton se forme à Paris, à l’Académie Jullian comme nombre de ses contemporains ; son trait lisse et précis au service d’une observation froide et sans concession de la figure humaine annonce imperceptiblement le surréalisme.

L'œuvre de Pierre-Antoine Labouchère (1807-1873)

  • Luther before the Diet in Worms
    Luther before the Diet in Worms © S.H.P.F.

Elle est importante et variée. Son inspiration principale lui vient de l’histoire de la Réforme et surtout de la vie de Martin Luther qui sera pour Labouchère le sujet de nombreux tableaux.

Associated notes

Random notes