Bibles

La Réforme a voulu donner à tous un accès direct à la Parole de Dieu recueillie dans la Bible. Tous les Réformateurs se sont attachés à la traduire en langue vulgaire.

Après l’Édit de Fontainebleau (1685), l’exercice de la religion réformée étant interdit, les protestants persistent à lire la Bible dans la clandestinité. D’où la création de bibles minuscules que les femmes peuvent dissimuler dans leur chignon.

Olivétan’s French Bible, 1535 edition by Pierre de Wingle in Neuchâtel © Fonds Société Biblique / Marc Gantier
36 lines Gutemberg Bible © Société Biblique
Latin and Greek New Testament, Erasmus, 1516
Lefèvre d’Etaples’ Bible, Antwerp. The 1534 edition, by Martin Lempereur © Musée Calvin de Noyon
Bible, Antwerp. The 1534 edition, by Martin Lempereur © Fonds Société Biblique / Marc Gantier
Lefèvre d’Etaples’ Bible, Antwerp. The 1534 edition, by Martin Lempereur © Musée Calvin de Noyon
Luther’s Bible, Wittenberg, 1561 © Fonds Société Biblique / Marc Gantier
Luther's New Testament binding © Musée Calvin de Noyon
Olivétan's Bible © S.H.P.F.
Geneva Bible, by François Perrin 1563 © Fonds Société Biblique / Marc Gantier
Sword Bible, revised edition of Olivétan’s Bible, edited in Geneva by Jean Girard, 1534 © Société Biblique
Bible translated by Sebastien Castellion, Basel, for Jehan Hervage, 1555 © Genève, Institut de la Réformation
So-called « bun » Bible (18th century © Fonds Société Biblique / Marc Gantier
Bibles that could be hidden in a lady's bun © Musée du Désert
Bible, Synod version, 19th century, French Bible Society © Collection privée
Stone Bible © Société de l'Histoire du protestantisme en Normandie
Stone bible and cross from the former temple in Rouen (76) destroyed in 1914 © S.H.P.F.

Associated notes

Associated tours

Random notes