En 2017, la SMERP vous propose… conférences, visites, journée d’étude !

La Société Montalbanaise d’Étude et de Recherche sur le Protestantisme (SMERP) a été créée le 22 mars 1991 par Robert Guicharnaud et Édouard Courtois de Viçose, et propose des conférences, des visites, et des journées d’études.

La SMERP a pour objet
– les recherches,
– les études historiques,
– des conférences,
– la confection d’une bibliothèque sur le protestantisme,
– des publications en relation avec l’histoire des protestants.

En 2017, la SMERP vous propose… conférences, visites, journées d’études !

Conférences : 

Mercredi 25 janvier : Conférence de Jean LUIGGI , président honoraire de la SMERP, secrétaire général de l’Académie de Montauban : “Beaucoup de bruit pour rien ! François de Bassompierre (1579 – 1646) commandant l’artillerie du roi au siège de Montauban (1621)”.

Mercredi 22 février : Conférence de Guy VALLESPIR, professeur agrégé de lettres :  “Clément Marot (1496 – 1644) du poète de cour au poète de la foi.” 

Mercredi 22 mars :  Conférence de Stéphanie MAFFRE, professeur à l’ESPE – université Jean-Jaurès de Toulouse : “Catholiques et protestants à Mazamet. Quelle histoire à raconter ?”

Mercredi 26 avril : Conférence de Guy Astoul, agrégé d’Histoire, président de la SMERP : “La pédagogie dans les Académies protestantes au XVII ème”.

Mercredi 24 mai : Conférence de Michel Bertrand, pasteur, ancien président du Conseil national de l’Église réformée de France : “L’actualité et Luther au cœur des défis contemporains.”

Mercredi 21 juin : Conférence d’Éric Chiaradia, professeur agrégé d’Histoire : “le général de Gaulle et les protestants.”

Mercredi 27 septembre : Conférence de Jean-Claude Fabre, secrétaire des séances à la société archéologique de Tarn & Garonne, vice-président de la SMERP “Une visite à Montauban au XVII èmesiècle

Mercredi 25  octobre : Conférence de Sarah GERBER, historienne de l’art, chargée de mission de l’inventaire du patrimoine : “ Les vieux hôtels de Montauban dont certains furent des demeures protestantes.”

Pour en savoir plus, visitez le site de la SMERP.

p
u
b
l
i
c
i
t
e