Le Haut-Rhin

Colmar passe à la Réforme en 1575

  • Sankt Matthäuskirche von Colmar © Denis

Le culte se tient alors dans l’église des Franciscains, aujourd’hui l’église luthérienne Saint-Mathieu, qui conserve de très beaux vitraux des XIVe et XVe siècles. Colmar est le lieu de mémoire d’Auguste Bartholdi (1834-1904), sculpteur protestant auteur de la statue de la Liberté à New-York et du Lion de Belfort.

Outre le fameux musée Unterlinden avec le retable d’Issenheim et la crucifixion de Mathieu Grünwald, la place Rapp rappelle le souvenir de ce général protestant du premier Empire, bienfaiteur de la communauté luthérienne de Colmar. la ville conserve une importante bibliothèque du consistoire protestant, et l’actuelle maison des Arcades est un ancien presbytère protestant.

L’organisation d’un simultaneum a été mise en œuvre à partir des années 1686-1687 à Sundhoffen, Montzenheim, Hunawihr, et reste encore en fonction, les frictions d’antan s’étant apaisées.

Autres lieux de mémoire du Haut-Rhin

  • Albert Schweitzer (1875-1965)
    Albert Schweitzer (1875-1965) © S.H.P.F.

Au nord du département, Kaysersberg, cité catholique, admit le protestantisme hors les murs : c’est là dans le presbytère que naquit Albert Schweitzer en 1875. Le presbytère est devenu un musée tandis qu’au village voisin de Gunsbach la maison d’Albert Schweitzer est devenue le musée Albert Schweitzer, siège de l’Association internationale de son œuvre.

À la sortie de Türckheim se dresse une stèle à la mémoire de Turenne.

Munster, cité impériale, a été acquise à la Réforme dès 1553, sous l’impulsion de son Conseil, mais des luttes opiniâtres s’engagent entre l’abbé du monastère et les bourgeois. La guerre de Trente ans puis le rattachement à la France ne font qu’accroître les luttes.

De ces périodes tourmentées subsistent :

  • des vestiges de l’abbaye fondée au VIIe siècle par les moines bénédictins,
  • l’hôtel de ville de 1550,
  • sur la place, la fontaine du Lion (1576) en souvenir du Traité de Kientzheim qui réglait les relations entre protestants et catholiques.

Bibliographie

  • Bücher
    • DUBIEF Henri et POUJOL Jacques, La France protestante, Histoire et Lieux de mémoire, Max Chaleil éditeur, Montpellier, 1992, rééd. 2006, p. 450
    • LAURENT René, Promenade à travers les temples de France, Les Presses du Languedoc, Millau, 1996, p. 520
    • REYMOND Bernard, L’architecture religieuse des protestants, Labor et Fides, Genève, 1996

Dazugehörige Vermerke

Zufällige Vermerke