Le protestantisme au XXe siècle

La loi du 9 décembre 1905 de séparation des Églises et de l’État garantit la liberté des cultes et lui donne un cadre juridique. La loi est acceptée assez facilement par les protestants.

Elle ne concerne pas l’Alsace et la Moselle, intégrées dans l’Empire allemand depuis 1871.

La Fédération protestante de France (FPF) est crée en 1905 pour représenter la plupart des Églises protestantes auprès des pouvoirs publics. Les Unions d’Églises membres de la FPF se reconnaissent dans six affirmations :

  •     À Dieu seul la gloire
  •     La grâce seule
  •     L’essentiel, c’est la foi
  •     La Bible seule
  •     Se réformer sans cesse
  •     Le sacerdoce universel

Le regroupement des Églises réformées intervient en 1938 avec la création de l’Église réformée de France (ERF) et celle de l’Union des Églises évangéliques indépendantes (EREI), devenue Union nationale des Églises protestantes réformées évangéliques de France (UNEPREF).

Le protestantisme aujourd’hui comporte une grande variété d’Églises qui peuvent être classées en quatre familles principales :

  •      les Églises réformées,
  •      les Églises luthériennes,
  •      les Églises évangéliques,
  •      les Églises pentecôtistes.

Commencer le parcours

Commencer le parcours

p
u
b
l
i
c
i
t
e