Robert Estienne (1503-1559)

Robert Estienne est issu d’une illustre famille de typographes parisiens en relation avec les milieux humanistes de l’Europe entière.

Un célèbre imprimeur

  • Robert Estienne (1503-1559)
    Robert Estienne (1503-1559) © S.H.P.F.

Robert Estienne adhère tôt à la Réforme. Vite suspecté d’hérésie, il subit les menaces de la Sorbonne qui lui reproche de diffuser les textes bibliques dans leurs langues originales et d’en imprimer des traductions accessibles au plus grand nombre. En 1550, après vingt ans de lutte, il fuit Paris pour Genève où il peut librement confesser sa foi et exercer son métier de typographe.

Sous l'enseigne de l'olivier

  • Robert Estienne, marque typographique (XVIe siècle)
    Robert Estienne, marque typographique (XVIe siècle) © Collection privée

Robert Estienne est à Genève l’un des principaux artisans de l’âge d’or de l’imprimerie réformée. Il publie notamment sous l’enseigne de l’Olivier :

  • des ouvrages de théologie, notamment l’Institution chrétienne de Calvin,
  • des œuvres profanes d’auteurs grecs et latins,
  • des ouvrages destinés à l’enseignement et des dictionnaires dont le plus célèbre est son Thesaurus latinae linguae, œuvre considérable entreprise en 1528 et dont l’édition définitive date de 1543.

Notices associées

Notices à découvrir

p
u
b
l
i
c
i
t
e