Qui est Jean Calvin ?

Jean Calvin est un juriste, humaniste, qui adhère aux idées nouvelles de Martin Luther et devient un grand théologien. Obligé de quitter la France pour Genève, c’est là qu’il bâtit le modèle des Églises réformées. Genève devient une ville- phare du protestantisme.

Jean Calvin adhère aux idées de Martin Luther.
Qui est Jean Calvin ? (1) © E. Ferron

L’humaniste Jean Calvin devient réformateur

  • Calvin jeune (1509-1564)
    Calvin jeune (1509-1564) © Musée de la Réformation Genève

Né à Noyon, en Picardie, en 1509, Jean Calvin étudie d’abord le droit, puis la théologie. Il voyage pour ses études à Orléans et à Bourges et fréquente les milieux humanistes. Ces milieux sont favorables à une réforme de l’Église. Calvin est à Paris, en 1534, quand éclate l’affaire des placards. Des affiches (appelées placards) contre la messe, le pape et les prêtres, sont posées à Paris, à Orléans, à Amboise et à Blois, jusque devant la porte de la chambre du roi. La répression est sévère. C’est un peu avant l’affaire que Calvin a rompu avec l’Église catholique. Il part se réfugier à Bâle, où il commence à écrire son œuvre majeure : L’Institution de la religion chrétienne, qui est éditée en 1536 en latin.

De Bâle à Genève

  • Calvin présidant un colloque à Genève en 1549
    Calvin présidant un colloque à Genève en 1549 © S.H.P.F.

Jean Calvin veut se rendre à Strasbourg. Il est obligé de s’arrêter à Genève, du fait des guerres. Il y rencontre Guillaume Farel, qui est le pasteur de la ville, passée à la Réforme protestante. Farel demande à Calvin de rester à Genève pour l’aider à instaurer l’Église protestante, Calvin y reste de 1536 à 1538. Puis, s’étant opposé au gouvernement de la ville, il est expulsé avec Farel et s’installe à Strasbourg, ville protestante, où il est pasteur de 1538 à 1541. C’est là qu’il se marie, en 1540, avec Idelette de Bure, veuve et mère de deux enfants. Un enfant naît en 1541 mais meurt en bas âge.

En 1540, les Genevois demandent à Calvin de revenir.

Il écrit de nombreux livres de théologie et forme des pasteurs.
Qui est Jean Calvin ? (2) © E. Ferron

Genève, ville-phare du protestantisme

  • Jean Calvin (1509-1564)
    Jean Calvin (1509-1564) © Musée historique de la Réformation, en dépôt au Musée international de la Réforme, Genève
  • Calvin âgé (1509-1564)
    Calvin âgé (1509-1564) © Musée de la Réformation Genève

À son retour à Genève, en 1541, Calvin prêche deux fois le dimanche et un jour sur deux en semaine. Il suit toujours un livre de la Bible.

En 1541, Calvin publie une nouvelle version de L’Institution de la religion chrétienne, cette fois-ci en français.

C’est l’un des premiers livres de théologie protestante en français. Les écrits de Calvin sont très nombreux : commentaires bibliques, ouvrages de théologie, lettres, etc. Tous sont écrits en français, afin de ne pas être réservés au clergé.

Des communautés se sont constituées en France, Calvin les appelle des Églises plantées. Il les encourage en leur envoyant des pasteurs formés à l’Académie de Genève.

À partir de 1555, l’autorité de Calvin à Genève n’est plus contestée. Le modèle genevois se diffuse largement en Europe.

Jean Calvin meurt le 27 mai 1564.

Les idées de la Réforme
Qui est Jean Calvin ? (3) © E. Ferron

Avancement dans le parcours

Bibliographie

  • Documents
    • Jean Calvin (document destiné aux enseignants) | Fichier

Parcours associés