Paul-Henri Marron (1754-1832)

Issu d’une famille huguenote réfugiée aux Pays-Bas, Paul-Henri Marron a été le premier pasteur de l’Église reformée de Paris.

Une famille huguenote du Refuge

  • Paul-Henri Marron, premier pasteur de l'Église Réformée de Paris
    Paul-Henri Marron, premier pasteur de l’Église Réformée de Paris © S.H.P.F.

Né à Leyde, Paul-Henri Marron est descendant de huguenots originaires de Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme).

Il fait des études de théologie à Leyde, puis commence sa carrière de ministre de l’Évangile à Dordrecht (1776).

Il est, en 1782, chapelain de l’ambassade de Hollande a Paris.

Le pasteur Marron célèbre le premier culte public parisien

Rabaut Saint-Étienne fait agréer Paul-Henri Marron pour pasteur par les protestants de Paris.

Louis XVI par l’édit de Tolérance (1787), vient de rendre l’état-civil aux protestants. Le culte privé est autorisé aux non-catholiques, mais l’exercice du culte public est encore interdit en 1789. Les protestants de Paris décident de passer outre, et le 7 juin 1789, le culte est célébré rue Mandetour dans une arrière-salle pour noces et banquets louée à un marchand de vin puis, en février ou mars 1790, au 105 de la rue Dauphine, dans l’hôtel où Antoine Court de Gébelin avait logé sa société savante appelée le Musée de Paris.

En 1791 avec autorisation de la Législative, la Municipalité loue l’église de Saint-Louis du Louvre, alors vacante, à « une société de personnes professant la religion protestante ». Le dimanche 22 mai 1791 a lieu la « première assemblée publique du culte protestant ».

Par arrêté consulaire du 2 décembre 1802, l’église Saint-Louis du Louvre est affectée au Consistoire protestant. Mais, vers 1806, Napoléon Ier souhaitant joindre le Louvre aux Tuileries décide de faire démolir l’église Saint-Louis du Louvre et met à la disposition de l’Église réformée l’Oratoire du Louvre, église dont la construction a commencé en 1621, sur les plans de l’architecte Jacques Lemercier, et dont la Révolution avait fait un magasin de décors de la Comédie française. Le premier culte solennel et l’inauguration du nouveau temple ont lieu le 31 mars 1811.

Marron sera pasteur de Saint-Louis du Louvre puis de l’Oratoire du Louvre jusqu’à sa mort en 1832.

Si Marron a pu recevoir l’étiquette d’opportuniste, c’est sans doute parce qu’il a donné l’impression de composer avec tous les gouvernements depuis Louis XVI. À tous, il a envoyé ses hommages en vers ou en prose. Sa position en tant que pasteur a toutefois été fort difficile. Arrêté par deux fois, il a été emprisonné en juin 1794 pour avoir continué clandestinement à marier et à baptiser.

Bibliographie

  • Articles
    • GARRISSON Francis, « Genèse de l’Église réformée de Paris, 1788-1791 », Bulletin de la SHPF, SHPF, Paris, 1991, Numéro 127, p. 25

Notices associées

Au hasard des notices