Martin Bucer (1491-1551)

Le réformateur de Strasbourg

Né en Alsace, cet humaniste a toute sa vie tenté de sauvegarder l’unité de l’Église.

Un humaniste et un conciliateur

  • Martin Bucer (1491-1551)
    Martin Bucer (1491-1551) © S.H.P.F.
  • Strasbourg, une ville qui accueille la Réforme
    Strasbourg, une ville qui accueille la Réforme © Meromedia

Né d’un père tonnelier et d’une mère sage-femme, Martin Bucer entre dans l’ordre des Dominicains où il fait dix ans d’études de théologie.

Il rencontre Luther en 1518 et adopte ses idées. Après avoir quitté son ordre il se marie avec une ancienne moniale. Il est excommunié.

Il s’installe alors à Strasbourg, où il organise des cours bibliques et introduit la Réforme en 1529. Il accueille Calvin chassé de Genève en 1538.

Humaniste, il a, toute sa vie, tenté de sauvegarder l’unité de l’Église. Dans l’opposition entre Luther et Zwingli sur la Cène (communion) il tente vainement de trouver un accord. Il accueille à Strasbourg les anabaptistes persécutés. Il essaie aussi de rapprocher catholiques et protestants sur les points fondamentaux. Mais ses tentatives échouent.

L'exil en Angleterre

Exilé de Strasbourg par Charles Quint en 1549, il se réfugie à Cambridge. Il y enseigne jusqu’à sa mort, et joue un grand rôle dans l’établissement de la Réforme anglicane.

Notices associées

Parcours associés

Au hasard des notices

p
u
b
l
i
c
i
t
e