Les Montmorency

Très ancienne maison d’Ile-de-France, sa puissance vient de plusieurs glorieux chefs militaires qu’elle donne au royaume.

Anne de Montmorency (1493-1567)

  • Anne de Montmorency (1493-1567) © Collection privée

Premier duc, est un compagnon de guerre de François Ier, qui le fait connétable en 1538. Commandant les troupes royales lors de la première guerre de Religion, il est tué à la bataille de Saint-Denis. Deux de ses neveux se convertissent au protestantisme : Gaspard de Coligny, amiral de France, assassiné lors de la Saint Barthélemy, et son frère cadet François d’Andelot.

Henri de Montmorency (1534-1614)

Second fils du connétable, d’abord comte de Damville, devient 3ème duc de Montmorency à la mort de son frère. Gouverneur du Languedoc, il prend la tête des Malcontents à la fin de 1574. En 1585, Henri III le démet de ses fonctions en Languedoc. Contre la deuxième Ligue, il s’allie à Henri de Navarre qui le fera connétable en 1593.

François de Montmorency (1530-1579)

Deuxième duc, fils du connétable, plutôt conciliant à l’égard des protestants, se rapproche du duc d’Alençon et est emprisonné à la Bastille sur ordre de Catherine de Médicis.

Avancement dans le parcours

Bibliographie

  • Livres
    • COTTRET Bernard, 1598, L’édit de Nantes, Perrin, Paris, 1997
    • GARRISSON Janine, Henri IV, Le Seuil, rééd. 2008, Paris, 1984
    • GARRISSON Janine, Les protestants au XVIe siècle, Fayard, 1997
    • LE ROUX Nicolas, Les guerres de religion 1559/1629, Belin, 2009
    • MIQUEL Pierre, Les guerres de religion, Fayard, Paris, 1980

Parcours associés

Au hasard des notices

p
u
b
l
i
c
i
t
e