Les Guise

Descendants de la maison de Lorraine, les Guise sont des princes français depuis 1516. Leurs biens et nombreux fiefs se répartissent entre la Mayenne, la Normandie, la Picardie, les Flandres et la Lorraine.

François de Guise (1520-1563)

  • François de Lorraine, duc de Guise (1519-1549)
    François de Lorraine, duc de Guise (1519-1549) © S.H.P.F.

Duc de Guise, époux d’Anne d’Este, petite fille de Louis XII, est nommé par Henri II lieutenant général du royaume en 1557. La prise de Calais en 1558 lui assure la réputation d’un des meilleurs chefs militaires de l’époque. Son influence sur la marche du royaume est à son apogée sous le règne de François II. Il prend la tête du parti catholique et il est responsable du massacre de Wassy (mars 1562) qui ouvre la première guerre de Religion. Il est assassiné le 18 février 1563 devant le siège d’Orléans par un gentilhomme protestant, Jean de Poltrot de Méré.

Henri de Guise (1550-1588)

  • Henri de Lorraine, Duc de Guise (1550-1588) © S.H.P.F.

Duc de Guise, fils de François, participe aux 2ème et 3ème guerres de Religion, en particulier la bataille de Jarnac où fut tué Louis de Bourbon, premier prince de Condé. Il est soupçonné d’avoir été le commanditaire du meurtre de l’amiral de Coligny. Il emporte la bataille de Dormans (octobre 1575) contre les reîtres du comte palatin Jean-Casimir (bataille au cours de laquelle il reçoit sa fameuse balafre). Il prend en 1585 la tête de la Ligue (la 2ème Ligue « nobiliaire »). Le 9 mai 1588, malgré l’interdiction d’Henri III, il fait une entrée triomphale à Paris, suivie de la révolte parisienne contre le roi. Par l’édit d’Union (juillet 1588), il est nommé lieutenant général des troupes royales. Sa montée en puissance menaçant la monarchie, Henri III le fait assassiner le 23 décembre 1588 à Blois pour crime de lèse-majesté. Son premier frère, Louis, cardinal de Lorraine (1555-1588) est exécuté le lendemain.

Charles de Lorraine (1554-1611)

  • Charles de Lorraine (1554-1611) Duc de Mayenne © Collection privée

Duc de Mayenne est le deuxième frère d’Henri. Gouverneur de Bourgogne, il succède à son frère Henri comme chef de la deuxième Ligue. Á Paris, il est débordé par les Seize, mais sait imposer son autorité à la fin de 1591. Il se rend au roi Henri IV en janvier 1596.

 

Avancement dans le parcours

Bibliographie

  • Livres
    • COTTRET Bernard, 1598, L’édit de Nantes, Perrin, Paris, 1997
    • GARRISSON Janine, Henri IV, Le Seuil, rééd. 2008, Paris, 1984
    • GARRISSON Janine, Les protestants au XVIe siècle, Fayard, 1997
    • LE ROUX Nicolas, Les guerres de religion 1559/1629, Belin, 2009
    • MIQUEL Pierre, Les guerres de religion, Fayard, Paris, 1980

Parcours associés

Au hasard des notices

p
u
b
l
i
c
i
t
e