Home
Media library Media library Advanced search Advanced search
Help Help Shop of the Museum
THEMES Glossary Exhibitions - Discovery Show room
Information Information
FR DE
Accessibility
WORKS Favourites list Favourites list Site map Site map
Diary
Media library
Glossary
Favourites list
Advanced search
Exhibitions - Discovery
Site map
Help
Information
Home | Works | Objets des protestants - Décors de temples | Décalogues ou Tables de la Loi
Décalogues ou Tables de la Loi
Further information Add to the favourites list Print this page Send this page   Previous 10 / 10
 

Des tables de la loi figuraient systématiquement dans les temples réformés jusqu'à la disparition complète de ceux-ci à la révocation de l'édit de Nantes (1685).


Présentation générale

Sur ces tables de la loi sont inscrits les dix commandements, ou décalogue, reçus de Dieu au mont Sinaï par Moïse et apportés par lui au peuple israélite errant dans le désert après sa sortie d'Egypte au XIIIe siècle avant Jésus Christ. Les dix commandements sont précédés ou suivis des deux commandements du Sommaire de la Loi, tiré de l'Évangile.

Les tables de la loi remplaçaient la croix des Églises catholiques. En effet, la représentation de la croix était jugée susceptible d'inciter à l'idolâtrie, tandis que la loi était considérée comme le mode d'emploi de la liberté offerte par le Dieu libérateur et non un moyen d'acquisition du salut. Maintenant on trouve dans les temples réformés une bible ouverte surmontée d'une croix.

Les tables de la loi étaient souvent accompagnées d'autres panneaux avec la prière du Notre Père et le symbole des apôtres (credo), autrefois appelé Articles de la foi chrétienne. Chaque commandement, chaque demande de la prière, chaque article du credo est une tête de chapitre du catéchisme de Calvin. Les temples servaient en effet pour le culte et pour le catéchisme.

Go to top Panneau de la Société d'Histoire du Protestantisme Français

Ce panneau de bois peint, conservé à la Société de l'Histoire du Protestantisme Français, montre Moïse présentant les tables de la loi. À l'arrière-plan, on aperçoit le mont Sinaï et le camp des Israélites qui dansent autour du veau d'or. Le prologue figure en tête des dix commandements. Ceux-ci sont suivis sur la deuxième table par le sommaire de la loi.

Il existe un panneau jumeau dans l'Église catholique de Pont-l'Évêque qui a abrité l'ordre du Saint Sacrement. Ce panneau avait été récupéré lors de la destruction du temple de Pont- l'Évêque.

Go to top Panneau du Musée Calvin de Noyon

Sur ce panneau conservé au Musée Calvin à Noyon. Moïse en haut à gauche présente les tables de la loi. Aaron, le frère de Moïse, est représenté à droite en habit sacerdotal. Il tient le bâton de Moïse. Les dix commandements sont précédés du prologue.

Go to top Peinture murale du château de Chamerolles

Cette peinture murale des tables de la loi est située dans le château de Chamerolles (Loiret) construit par Lancelot Du Lac, époux de Louise de Coligny, tante de l'amiral Gaspard de Coligny. C'est son petit-fils, Lancelot Du Lac, capitaine dans la compagnie personnelle de l'amiral, qui a fait aménager la chapelle qui présente le décor du temple réformé le plus ancien connu en France : il date du début de la seconde moitié du XVIe siècle. Le texte du décalogue est celui de la Bible de Genève de 1588. Il est écrit en lettres d'or sur fond azur aux couleurs de l'écusson royal. Le sommaire de la loi figure à la fin de la deuxième table. Une restauration a été effectuée entre 1980 et 1990.

Related articles
Other collections
Chamerolles (Loiret) Centuries Themes
Jean Calvin (1509-1564) Centuries Themes
Jean Calvin museum Themes
The Society for the History of French Protestantism Centuries Themes
Further information Further information Add to the favourites listAdd to the favourites list Print this page Print this page Send this page Send this page   Previous 10 / 10
 © Virtual Museum of French Protestantism